L’assurance d’un véhicule importé en France

Si vous envisagez d’importer un véhicule en France, la meilleure façon de commencer est de vous procurer un certificat de conformité (Certificate  of conformity ; COC) avec la réception européenne par type. Ce document vous assurera la libre circulation des marchandises importées dans l’Union européenne et il peut vous être fourni par EuroCoc , la toute première société en Europe spécialisée dans l’obtention en ligne de certificats de conformité pour les véhicules.

 

Après avoir correctement enregistré et immatriculé un véhicule importé en France, vous êtes tenu de l’assurer. L’assurance automobile minimale requise est l’assurance responsabilité civile automobile (au tiers). Cette assurance couvre les dommages éventuels causés à des passagers, des piétons, d’autres conducteurs ou d’autres biens, en cas d’accident de la route.

Bien entendu, le type d’assurance spécifique et les coûts associés varient en fonction de nombreux facteurs. Les deux autres options d’assurance ne sont pas obligatoires, par exemple :

  • la garantie vol de véhicule, la garantie bris de vitre, la garantie catastrophe naturelle ou incendie (au tiers illimité),
  • l’assurance auto tous risques, qui comporte les deux options d’assurance susmentionnées.

 

            Les services d’aide et l’assistance routière

Bien entendu, l’assurance automobile inclut les services d’aide aux conducteurs et l’assistance routière en cas de panne, d’accident ou de vol du véhicule. Dans ce cas, l’assuré est obligé de contacter le fournisseur d’assistance, qui organise ensuite la réquisition.

En cas d’accident, le formulaire de déclaration d’accident (constat d’accident), qui devrait être toujours dans le véhicule, doit être rempli et signé par toutes les parties concernées. Il s’agit du seul document juridiquement contraignant à prendre en compte (sauf dans le cas d’accidents de la route graves) et il ne peut en aucune façon être modifié après sa signature. Il est donc extrêmement important de faire attention à ce qui est déclaré dans le constat et à ce que vous confirmez en le signant.

 

Conseil : nous recommandons aux personnes impliquées (y compris les témoins) de remplir et de signer le formulaire au moment de l’accident, car les personnes ont tendance à changer d’avis sur la responsabilité de leurs actions au fil du temps, ce qui peut ensuite entraîner des complications inutiles.

 

Choisir la bonne compagnie d’assurance

En France, il existe de nombreuses compagnies d’assurance avec des objectifs et des avantages différents. La meilleure façon de trouver l’agence parfaite et d’économiser ainsi beaucoup d’argent est de : rechercher des compagnies d’assurance dans votre région où vous pouvez obtenir une consultation gratuite et un devis.

Plus important encore, une bonne agence vous permettra d’actualiser vos prestations en matière d’assurance automobile pour inclure ce dont vous pensez avoir réellement besoin à l’avenir. Il s’agit par exemple des dommages et intérêts qui vous seront payés pour les dommages subis par le véhicule, sans tenir compte de qui les a causés. Il convient ainsi de toujours lire toutes les sources d’information disponibles, car si les entreprises ont des « offres spéciales » limitées dans le temps, celles-ci peuvent comporter des frais ou des pénalités défavorables.

 

« Il est bien de se rappeler que I’assurance la moins chère n’est pas nécessairement la meilleure. »

 

Pour certaines compagnies d’assurance, la barrière de la langue peut être un vrai problème, alors choisissez une agence éprouvée avec des conseillers parlant anglais. Par exemple, l’entreprise Clements Worldwide fournit des assurances en anglais avec une approche professionnelle. Pour les compagnies d’assurance plus petites, il est toujours utile de vérifier si la compagnie que vous avez choisie accepte la monnaie avec laquelle vous paierez (si vous ne payez pas en euros), ce qui n’est pas toujours évident.

 

            Comment et où obtenir des primes moins élevées ?

Certains pays de l’UE prennent en compte votre historique des événements d’assurance dans lesquels vous avez été impliqué, que ce soit dans un sens négatif ou positif :

  1. Vous pouvez profiter du bonus assurance auto ou du système de bonus-malus si aucun événement d’assurance ne se produit pendant un an. Lors de la conclusion d’un contrat, l’assureur peut vous offrir une remise ou déduire certains frais.
  2. Cependant, si un ou plusieurs événements d’assurance se sont produits, il est possible que le montant de prime calculé soit plus élevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.